ANRS 12 311-TAC

Faisabilité, tolérance et efficacité d’un traitement antiviral sans interféron associant sofosbuvir et ribavirine dans le traitement de l’hépatite C chronique de génotype 1, 2, et 4 en Afrique Centrale et de l’Ouest (Treatment Africa Hepatitis C : TAC)

Contexte et Objectifs: 

Problématique :

Bien que l’Afrique Centrale et dans une moindre mesure l’Afrique de l’Ouest fassent partie des régions du monde les plus touchées par le virus de l’hépatite C (VHC), les traitements standards du VHC à base de peginterféron injectable, sont restés jusqu’ici inaccessibles pour l’immense majorité des patients de ces pays en raison de contraintes à la fois économiques (coût très élevé des traitements), cliniques (faible efficacité chez les patients les plus difficiles à traiter et toxicité élevée) et logistiques (gestion complexe des effets secondaires). Le développement et la mise sur le marché, en 2014, des nouveaux antiviraux à action directe (AADs), dont le sofosbuvir est l’un des plus prometteur, a radicalement changé la donne en ouvrant la perspective de combinaisons thérapeutiques simplifiées, très efficaces, et bien tolérées. Leur prix extrêmement élevé pourrait cependant devenir le principal obstacle à leur mise à disposition dans les pays à faibles et moyennes ressources. Dans ce contexte, il s’avère nécessaire de disposer de connaissances fiables sur les conditions dans lesquelles ces traitements pourraient être coût-efficaces, ainsi que sur l’impact de leur introduction, en termes de santé publique et en termes budgétaires pour les pays concernés. Ce projet propose d’associer une évaluation économique à l’essai clinique ANRS 12311 TAC qui va démarrer en octobre-novembre au Cameroun, au Sénégal et en Côte d’Ivoire afin d’évaluer l’efficacité et la tolérance d’un traitement oral sans interféron, à base de sofosbuvir + ribavirine auprès de patients naïfs de traitement antiviral et mono-infectés par le VHC de génotype 1, 2 et 4, ou co-infectés VIH-VHC.

Objectif :

L’évaluation économique aura un double objectif i) évaluer le coût-efficacité de la stratégie sofosbuvir + ribavirine et déterminer les conditions (notamment de prix des traitements) dans lesquelles celle-ci est coût-efficace ; ii) estimer l’impact de santé publique et l’impact budgétaire de l’introduction de cette stratégie dans les pays à faibles ressources selon différents scénarios d’évolution des prix et d’accès aux traitements. Les objectifs spécifiques comprendront également l’étude de l’observance, de la qualité de vie et de la toxicité perçue par les patients.

Année d’acception:  2015

Durée (en nombre de mois): 27

Catégorie du projet: Stratégies thérapeutiques de monitoring

Hépatite Virale

Avancement :

Le calendrier de l’étude économique est « calée » sur celui de l’essai clinique dont les inclusions vont démarrer en octobre-novembre de cette année. Le travail réalisé au cours de ces premiers mois du projet (suite à l’acceptation du projet pour financement à l’AO de l’ANRS de mars 2015) a consisté en la réalisation des démarches administratives auprès des comités d’éthique, la finalisation des outils de collecte de données et la préparation du terrain avec notamment la participation aux formations des équipes, en lien avec l’équipe clinique, au cours de deux journées organisées en septembre et octobre de cette année à Abidjian et Yaoundé.

InfVHep RC ET

Investigateurs Principaux

Share