Les poly-thérapies antirétrovirales empêchent le VIH

Les poly-thérapies antirétrovirales empêchent le VIH de se multiplier dans l’organisme

Entre 2000 et 2016, le nombre de nouvelles infections a chuté de 39% et celui des décès liés au VIH a baissé d’un tiers, avec 13,1 millions de vies sauvées grâce au TAR sur la même période.