Transmission du virus du VIH d’une maman à son fœtus

Il est aujourd’hui possible d’éviter, dans 99% des cas, la transmission du virus du VIH d’une maman à son fœtus. Si la mère prend un traitement anti-VIH pendant la grossesse, les risques de transmission sont de 1%, contre 20% à 25% sans traitement.